[Film] Interview de Jamie pour Elle UK

[Presse] Elle UK 01

Voici la traduction de l’interview que Jamie Dornan, aka Christian Grey, a donné à Elle UK et qui est parue récemment. Il y parle de sa famille, de sa carrière et évidemment, de Cinquante nuances de Grey.
Merci de me créditer.

[Presse] Elle UK 01

Il est l’homme qui sera la star de millions de fantasmes à travers le monde en jouant le rôle principal de Cinquante nuances de Grey, le film le plus attendu de l’année. Est-il prêt ? Le sommes-nous ?

Que pouvez-vous faire d’autre que devenir un acteur star si votre plus vieux souvenir est d’être entouré par des cris de femmes et d’avoir fait de la chirurgie plastique pour réparer votre visage, à l’âge de trois ans, à Hollywood ? Pardon, je veux dire Holywood – la petite ville où Jamie Dornan a grandi dans le nord de l’Irlande. Il avait glissé sur un chien, vous voyez.

« Et bien, je suppose qu’en fait j’ai glissé sur du savon, » dit-il, assis dans un café de l’ouest de Londres, buvant un thé à la menthe poivrée. « On était en train de laver notre colley Border à l’arrière  de notre maison et j’ai couru sur la mousse, [glissé] et suis tombé la tête la première sur une dalle en pierre. Je me souviens d’avoir été mis sur le comptoir de la cuisine et que ma mère pleurait, et ma grand-mère pleurait, et il y avait beaucoup de sang. Et je me souviens des portes de l’ascenseur de l’hôpital, et ma mère qui n’était pas autorisée à l’intérieur, » explique l’homme de 32 ans. « Il y avait un problème pour faire les points de sutures, la position de la coupure – ils ont dû faire un peu de chirurgie plastique, » il ajoute. « Enfin d’après mon père, qui est docteur, et je pense qu’ils disent moins de mensonges que la plupart des gens. »

Il sourit, soulève sa mèche pour me montrer sa cicatrice sur le front, et je me penche aussi près du mannequin de Calvin Klein que la bienséance me le permet. Merci à Cinquante nuances de Grey, il y aura bientôt encore plus de cris de femmes à la vue de cet homme et, oh, comme il le sait, et même s’il est encore maladroit et mal à l’aise à cette perspective, et de son allure.

[Presse] Elle UK 03

Mais le 13 février, les cinémas vont devoir ouvrir en grand leurs portes pour ventiler les fans de Cinquante nuances des deux côtés de l’Atlantique, désespérées de voir Dornan jouer l’objet de leurs fantasmes : Christian Grey. Dire qu’il y a eu un peu de battage autour de ce film c’est un peu comme dire que le livre s’est vendu à quelques exemplaires : l’histoire du milliardaire charismatique et sadique avec des démons à apaiser dus à son enfance, et de l’ingénue étudiante en littérature (jouée par Dakota Johnson) qu’il séduit dans sa Chambre Rouge de la Douleur a probablement été lue par plus de gens que la Bible.

Tous les réalisateurs de Los Angeles le voulait, mais le boulot a été donné à l’artiste britannique Sam Taylor-Johnson – un choix peu conventionnel pour un blockbuster aussi énorme. Et le rôle principal avait tout d’abord été donné à l’acteur Charlie Hunnam, mais il a abandonné pour diverses raisons. Dornan avait fait un essai avant, « Mais je n’avais rien entendu, pas le moindre retour. Pendant des mois. Donc j’ai pensé, ‘Ok, j’aurais essayé.’ Et puis, finalement… Peut-être qu’ils sont retombés sur mon essai dans les archives.’ Il commence à rire.

Sam Taylor-Johnson l’a appelé tard dans la nuit, quand il était au lit avec sa femme en train de regarder « un truc horrible – oh, je sais, Storage Wars. Je l’adore ! Je n’ai aucune idée de ce que Sam a dit, mais, quand elle a eu fini, j’ai compris l’essentiel : ils voulaient me rencontrer. Donc je l’ai dit à ma femme… » Et laissez-moi deviner, elle a dit : « Oh, chéri, laisse-moi t’aider pour ton rôle immédiatement… » « Bien sûr que non », dit-il fermement, juste comme je me l’imagine dans ma scène rêvée. « On est allés dormir. Il était 3 heures du matin ! Mais, sur le tournage, Sam a une façon incroyable de faire comme si ce n’était pas effrayant ou pire qu’un autre tournage. Nous arrivions à bloquer ce qui se passait à l’extérieur – l’hystérie et le bruit – et à nous concentrer pour faire le meilleur tournage possible.

Les recherches ont inclus de visiter une salle privée chez quelqu’un, « Il n’y avait que moi comme spectateur. Mais quand j’y suis allé, il m’a offert une bierre, et ils ont fait… ce qu’ils avaient à faire. J’ai vu un dominant avec l’une de ses deux soumises, il est devenu notre conseiller sur le film. » Donc vous étiez juste assis là, avec à boire dans la main, en train de les regarder, heu, vous savez… N’étiez-vous pas embarrassé à mort ? « Je l’étais ! J’ai en quelque sorte pris des notes. Je ne sais pas si c’était parce qu’ils étaient gênés que je sois dans la pièce, mais il y a eu pas mal d’interruptions où ils ont eu des fous rire. J’étais du genre : ‘Allez les gars. Je sais que je ne suis pas payé pour ça, mais j’attends un show !’ ça a été une soirée intéressante. Puis, j’ai rejoins ma femme et mon nouveau né… J’ai pris une longue douche avant de les toucher toutes les deux. »

Le milliardaire de Dornan a un lourd passé dû à un traumatisme dans son enfance, qui seront expliqués. « Il vous sera révélé ce qu’il s’est passé, et c’est une partie importante du personnage. Et l’histoire d’amour est plus importante que l’aspect BDSM. Je veux dire, nous allons vous raconter une histoire d’amour, vous savez, ça ne peut être juste… » il s’interrompt, « ce qui se passe dans la Chambre Rouge, ça ne fait pas un film. Il y a bien plus que ça. »

[Presse] Elle UK 04

Dornan a aussi joué un rôle qui dans un sens pourrait être comparé à celui-ci. Paul Spector dans la série dramatique et policière The Fall, sur la BBC : un mari, père et conseiller en deuil, qui est aussi un tueur en série de femmes qui est traqué par un détective joué par Gillian Anderson. Dornan joue un psychopathe qui lui a fait remporter une nomination au Bafta, mais il veut mettre l’accent sur les différences entre les deux rôles. « Ils attachent tous les deux des femmes à des lits, oui, mais pour des raisons différentes. Si les motivations sont différentes, les actions ensuite sont aussi différentes. Je serai vraiment déçu si les gens pensaient que je jouais de la même façon pour les deux rôles. »

Et pour les gens qui trouve que Cinquante nuances est un peu anti-féministe ? Il a son avis. « Mais, vous savez, les gens qui sont dans ces pratiques, personne ne les a forcé à être là, tout est consensuel. Personnellement, je joue au golf, et j’ai passé ma vie à défendre le golf, car des personnes n’ont pas l’esprit ouvert pour comprendre. Je peux comprendre pourquoi des gens disent qu’attacher une femme et la fesser est misogyne. Mais actuellement, plus d’hommes que de femmes sont soumis. Des hommes très puissants. Je suis persuadé qu’il y a des gens avec qui vous avez diné qui ont déjà essayé. C’est une pratique plus répandue que je ne le pensais : dans beaucoup des villes du monde que vous pouvez citer, des gens veulent être fessés avec une palette qui a des goujons dessus. Personnellement, je n’en ai pas envie, mais vous ne pouvez pas vous emporter à ce sujet. »

Il faut le dire, Dornan sait très probablement tout de ce que c’est d’être le point de mire : il y a une dizaine d’années, quand il était top modèle et qu’il sortait avec Keira Knightley. Non pas qu’être modèle était un loisir – il était prodigieux, en vedette des campagnes avec Eva Mendes et Kate Moss, faisant les couvertures en Dior et Armani. Bien qu’il essaye de parler poliment du mannequinat aujourd’hui, c’est assez clair qu’il déteste ça.

Il ne veut pas mentionner Keira directement, mais le niveau de célébrité auquel elle aspirait – et sa dépendance au flash des paparazzis – a eu un impact sur lui, et lui a fait se poser des questions sur sa volonté de devenir un acteur : « Vous ne faites pas ça pour avoir un gars avec un appareil photo assis dans un putain de buisson à l’extérieur de votre maison ; je n’ai pas ce tempérament. Mais oui, je ne sais pas comme se préparer à ça. Vous ne pouvez pas les assommer. Acheter des capuches et des casquettes ? Je fais avec quand ça arrive. Je suis sûr de qui je suis. Ce n’est pas mon premier tour de rodéo. »

[Presse] Elle UK 05

En 2013, il épouse sa compagne et actrice Amelia Warner à Somerset, lorsqu’elle était enceinte de leur fille – qui a maintenant deux ans et qui mange de la Marmite sur ses tartines tous les jours. Être père est ‘incroyable’. « J’ai dû m’absenter les deux dernières semaines, et quand je suis revenu je l’ai à peine reconnue, c’est terrifiant : elle change tellement, » dit-il. « Et j’ai cette grande peur qu’elle ne me reconnaisse pas. La barbe aide, mais j’ai dû la raser deux fois et elle a été choquée pendant les premiers temps. Elle me regardait du genre : ‘Est-ce que je t’aime ? Je crois que je t’aime.’ J’ai dû regagner sa confiance. »

Sa fille est née au Canada, deux jours avant que le tournage de Cinquante nuances ne commence : « A point nommé. » Je me demande comment elle pourra expliquer à ses amies quand elle sera plus grande, pourquoi exactement elle a un passeport canadien. « Ma femme et moi avons eu des discussions à ce propos, » admet Jamie en grimaçant. « Oui. Nous ferons avec quand ce jour viendra. »

La petite famille habite actuellement dans l’ouest de Londres, mais n’y restera pas pour toujours. Jamie a grandi à côté d’une plage et voudra la même chose pour son enfant un jour, même s’il ne veut pas retourner dans le nord de l’Irlande. « Mais à Londres, vous allez dans une salle pour faire de la gym et il n’y a pas de place de libre, et ça coûte très cher pour jouer au football un mardi soir et c’est complet pendant les 6 mois à venir. A l’est de Londres, ça coûte une somme colossale juste pour acheter un emplacement et je ne suis pas sûr de vouloir devenir ce genre de personne pour qui c’est normal. »

Au-delà de tout ça, il a adoré passer une soirée dans un club de l’est de Londres récemment, « Mais quand je suis sorti, je me suis dit : ‘Il est 4 heures du matin et je suis loin d’être rentré chez moi avec ma femme.’ J’ai dû prendre un taxi, ce qui est toujours déprimant. Finalement, j’ai eu une de mes meilleurs conversations avec le chauffeur. Enfin, je pense que c’était une bonne conversation – le chauffeur se dit probablement : ‘Mais pourquoi je l’ai pris lui ?’ et ils passaient Magic or Heart à la radio, donc vous chantez avec The Carpenters sur le chemin du retour. »

Il a aussi récemment été à une soirée entre hommes. « Mais c’était la moins entre hommes des soirées entre hommes. Nous étions dans un club de country Edwardian à Norfolk en train de faire du tir à l’arc, vous savez, assis autour d’un feu. Et puis, évidemment, le remplacement des lignes de bus pour Norfolk a fait que ça a pris 5 heures pour rentrer à la maison. » Pardon, Jamie Dornan s’est retrouvé bloqué dans les lignes de bus à Norfolk ? Il rit. « J’ai dû laisser ma voiture à la maison pour ma femme. »

La célébrité ? Elle lui ira très bien.

[Presse] Elle UK 06

Photos et interview vo de Jamie Dornan Online.

4 réflexions sur “[Film] Interview de Jamie pour Elle UK

  1. Tout d’abord je présente tous mes meilleurs voeux pour l’année 2015 et Un grand Merci pour cette longue traduction
    On y apprend certaines choses que j’ignorais comme le fait qu’il ait subi de la chirurgie plastique alors qu’il était enfant ,est ce pour ça qu’il porte souvent la barbe ? IL a peut être gardé quelques séquelles (d’ordre psychologique ) , bien que ce soit invisible , perso j’ai une préférence lorsqu’il est rasé
    A part ça , j’aime qu’il mette les choses au point sur ses 2 rôles dans  » The fall et  » Cinquante nuances de Grey qui sont très éloignés et surtout que dans ce dernier l’histoire d’amour prime sur le côté BDSM c’est toujours comme ça que je l’ai ressenti et que j’ai apprécié les livres Certains ont des idées préconçues alors qu’ils n’ont pas lu les livres et comme il le dit il faut avoir l’esprit ouvert
    Ensuite j’ai souri à l’évocation des  » hommes soumis  » car je dirais que ce sont souvent eux les plus féroces pour dénigrer le film, si seulement ils pouvaient lire ce passage de l’interview
    Malheureusement  » On a toujours tort d’essayer d’avoir raison devant des gens qui ont toutes les bonnes raisons de croire qu’ils n’ont pas tort !  »
    Quoiqu’il en soit nous serons très nombreuses ,nombreux à voir le film j’en suis persuadée et je l’attends avec impatience !

  2. Bonjour,

    Pour commencer, je souhaite également une très bonne année 2015 et merci merci beaucoup pour la traduction de l’interview qui est très intéressante. Plus j’en apprends sur Jamie, plus je l’adore, notamment sur le fait qu’il ne se prend pas la tête et qu’il a vraiment les pieds sur terre.

    J’ai apprécié la manière dont il parle du film 50 nuances et comme Crystalle le dit si bien, lorsque j’ai découvert les livres pour moi l’histoire d’amour était bien au centre du roman par rapport au côté BDSM. Mais évidemment l’histoire ne peut pas plaire à tout le monde mais il faut évoluer et avoir l’esprit ouvert.

    Et bien sûr je serais de celles et ceux qui ont hâte d’être le 11 février pour enfin voir prendre vie sur grand écran Christian Grey et Anastasia Steele.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s