[Auteur] Quelques questions posées par Maroc Hebdo

~

Maroc Hebdo International: Comment expliquez-vous le succès de votre livre?
E.L James: Je ne peux pas l’expliquer. Je suis très surprise par la réaction. Je n’ai jamais rêvé qu’il aurait autant de succès. Même pas dans mes rêves les plus fous. Ma seule ambition était de le voir dans les libraires. C’est tout. Encore aujourd’hui, je ne peux expliquer avec certitude les raisons de son succès. Mais je crois que c’est la combinaison d’une histoire romantique de guérison à travers l’amour, les éléments mythiques qui font écho à La Belle et la Bête et mes propres efforts pour maintenir le récit passionnant, avec une évolution rapide.

Avez-vous été inspirée par votre propre vie pour écrire le livre?
E.L James: J’étais intriguée par une idée simple: et si vous vouliez être avec un pratiquant de BDSM (bondage et discipline, domination et soumission, sado-masochisme) alors que vous ne l’étiez pas, que se passerait-il? Ce fut l’étincelle de Cinquante nuances de Grey. Mon intention n’a jamais été que d’écrire une histoire d’amour que j’aimerais lire et que quelques personnes que je connaissais à travers Internet pourraient apprécier.

Vous avez réfuté le terme “pornographique” pour votre livre. Cependant, personnellement, j’ai trouvé que plusieurs passages étaient “explicites”, comme vous dites, en langue anglaise.
E.L James: Je pense que la pornographie, dans le sens où vous l’entendez, est dégradante envers tous ceux qui sont mis en cause. Cinquante nuances de Grey n’est pas pornographique. Personne n’est dégradé dans l’histoire. Tout ce qui arrive est sain, raisonnable et consensuel. Et le langage utilisé est timide. En général, les femmes n’aiment pas lire des mots d’argot sexuel.

N’avez-vous pas l’impression que votre livre s’est plus vendu pour son contenu sexuel que pour ses qualités littéraires?
E.L James: Honnêtement, je ne sais pas. Peut-être que, en fin de compte, est-ce parce c’est une histoire d’amour qu’il a eu autant de succès. De plus, les personnages sont entièrement concis. Le lecteur arrive à suivre leur parcours émotionnel dans le décor fantastique de quelqu’un qui est très riche. Si l’histoire ne concernait que le sexe, je ne pense pas qu’il aurait eu autant d’impact.

A votre avis, qu’est-ce qui pourrait intéresser une femme marocaine dans votre livre?
E.L James: Les femmes, plus généralement, devraient être intéressées par l’évasion, la fantaisie et une chance d’explorer des aspects de leur propre désir dont elles n’avaient pas conscience auparavant.

Source.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s