[On en parle] Evene

~

Je reste bonne joueuse alors même si l’article a été fait pour tourner la saga en ridicule, sa touche d’humour vaut quand même de le lire!

« Au cas où le lecteur (la lectrice, pardon) n’aurait pas saisi toute la puissance voluptueuse du sieur Grey, l’auteur n’a de cesse d’en rajouter à grand renfort de « Putain qu’est-ce qu’il est sexy » et de « Bon sang qu’est-ce que c’est érotique. » »

« Quant aux fameuses boules de geisha qui font leur apparition à la fin du roman, si l’on en croit les vendeurs des sex-shops américains (E.L James est championne dans le placement de marques), des centaines de femmes se seraient précipitées dans leurs boutiques après avoir découvert leur existence dans Cinquante nuances de Grey. Il faut avouer que la description qu’en fait l’auteur donne envie : « Il glisse les boules dans sa bouche. Putain, c’est plus cochon que la brosse à dent. » »

Source.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s